Ecouteurs à moins de 150€, Focal Sphear, JBL Everest 100 ou Shure SE215, comment choisir ?

L’achat d’un casque audio n’est pas anodin. En effet, nos sources de musiques ne sont plus sédentaires et nous portons sur nous une partie de nos playlists favorites, de nos albums préférés. Et si nous ne nous focalisons que sur nos smartphones, il est évident que tout amateur de musique, de bon son, de « vrai » bon son ne peut se contenter des écouteurs d’origine, quelle que soit leur marque.

Choisir entre un modèle supra-aural, qui englobe les oreilles, un modèle circum-aural dont les coussinets sont appuyés sur les oreilles ou des écouteurs intra-auriculaires est une affaire budget et aussi de praticité. Si l’on souhaite avoir un accessoire passe-partout, qui vous suivra dans la rue, dans les transports en commun, au bureau ou au sport, le concept des écouteurs intra-auriculaires est incontournable.

Mais si vous êtes un vrai amateur de musique, il faudra également consentir à un petit investissement pour obtenir un produit de qualité sans se ruiner pour autant, et c’est sur ce point que je vous imagine hésitant.

En effet, l’offre est pléthorique. Alors plutôt que de vous escrimer à écumer tous les tests possibles, je vous propose simplement suivre ce guide qui vous présentera 3 produits haut de gamme, et pour un budget raisonnable. 

Suivez-moi découvrons ces écouteurs à moins de 150€, Focal Sphear, JBL Everest 100 ou Shure SE215, comment choisir ? 

Les meilleurs écouteurs à moins de 150€


Analyse détaillée des écouteurs

Shure SE215 

La marque américaine propose un modèle à tout juste moins de 100€. Ce modèle est proposé avec un design particulièrement « techno », grâce au jeu de la transparence. Ces écouteurs sont destinés bien évidemment au grand public, mais également et peut être même surtout aux amateurs de musique ayant besoin d’écouteurs de monitoring, c’est-à-dire de dispositifs d’écoute plutôt neutres afin de percevoir la plus grande partie du spectre acoustique et de bien séparer chaque instrument. La neutralité repose sur le concept qu’aucune gamme (aigus, médiums et basses) ne soit trop mise en avant. 

Ce que j’aimé dans ce casque est évidemment son ergonomie, malgré une mise en place dans l’oreille un peu déconcertante en raison des câbles rigides. Vous pourrez adapter ces écouteurs à votre morphologie grâce à 2 x 3 jeux d’embouts, en silicone et en mousse à mémoire de forme. Le confort est donc au rendez-vous et les écoutes prolongées ne posent aucun souci, d’autant qu'ils tiennent vraiment bien en place. Ce qui fait la force de ces écouteurs est l’isolation très aboutie. Le monde extérieur disparaît presque entièrement et vous vous concentrez entièrement sur la musique. Le son est bien entendu bien traité avec une légère prévalence pour les basses. 

Les points les plus sensibles concernent leur orientation « pro ». En effet, ils ne disposent pas de télécommande et l’utilisation avec un smartphone vous privera de la possibilité de gérer des appels. Ensuite, malgré cet aspect pro, le spectre acoustique est trop réduit et pourrait frustrer les plus pointilleux. Dernier point, si les basses prennent un peu le pas, pour certains ce sera un peu trop. 


Focal Sphear 

Le fabricant français nous propose un produit à moins de 90€ et revendique un travail soigné. En effet, avec le soin apporté à ces écouteurs, tant au niveau du design que de la qualité de fabrication, il y a de quoi être conquis. Comme c’est souvent le cas chez focal, les mediums sont privilégiés et permettent un son plutôt équilibré. Les graves ont été étendues justement pour s’adapter à l’écoute des musiques modernes. Focal a misé sur le confort avec une construction qui décale le poids de l’écouteur à l’extérieur de l’oreille et non dedans. Ce produit est fourni avec 2 x 3 jeux d’embouts en silicone et mousse à mémoire de forme. 

Les focal Sphear sont réellement bien pensés et la télécommande est très pratique pour gérer la lecture de musiques et également gérer les appels. Ces écouteurs sont donc parfaits pour qui utilise son smartphone pour ces deux activités. On pourra bien évidemment louer le son très équilibré de ces écouteurs, un son clair et précis. Les basses et les aigus sont bien traités et rendent le rendu plutôt juste. Enfin, je reparlerai de leur ergonomie, grâce à leur conception unique déportant le poids à l’extérieur du canal auditif : c’est déroutant, mais très ingénieux. 

Si ce dernier détail a positivement attiré mon attention, un certain nombre de personnes se sont plaintes justement d’un certain niveau d’inconfort, avec des embouts qui gênent lors des écoutes prolongées. Ces écouteurs ont d’ailleurs plutôt déçu au niveau de l’isolation. Ceci pourrait entraîner quelques perturbations du son au niveau des médiums et des aigus, ce qui est surprenant mais pas réellement rédhibitoire. 


JBL Everest 100 

On ne présente plus JBL tant cette marque est présente dans l’univers audio. Et la marque américaine de proposer pour moins de 85€ des écouteurs vraiment enthousiasmants, et notamment en raison de leur conception sans fil. Ils sont annoncés pour une autonomie de 8h, ce qui représente une certaine tranquillité pour une journée d’écoute. Il sont fournis avec 2 x 3 jeux d’embouts, et j’y reviendrai, avec une particularité vraiment pratique. 

En effet, le confort a été repensé et l’ergonomie poussé un cran au-dessus des standards habituels. En effet, avec 2 x 3 jeux d’embouts il y a de quoi les adapter à chacun et notamment avec les embouts à ergots qui leur permettront de rester bien fixés dans vos oreilles. Ensuite, pour ce qui est du son, c’est un rendu clair et fin, précis et réellement de qualité, comme c’est le cas avec JBL. Enfin, la télécommande pilotera musiques et appels sans soucis. Et petit point bonus pour le système passif de réduction de bruit qui permet des appels de qualité. 

i le tableau semble vraiment très bon, il n’en demeure pas moins que ces écouteurs souffrent malgré tout d’une qualité de fabrication un peu en retrait de ses concurrents. Il est certain que JBL aurait pu faire cet effort mais le prix se serait peut-être envolé. Pour ce qui est du son, s’il est précis, il est à noter que les basses ont été un peu réduites et c’est un inconvénient si vous écoutez des musiques très punchies. Dernier point, à vérifier avant votre achat, le Bluetooth a été pointé du doigt par certains pour causer des décalages entre image et son lors de la lecture de vidéos. 

Les trois produits présentés sont de natures différentes. Si les Shure s’adressent principalement à des mélomanes, ils pourront rebuter ceux qui veulent profiter de leur smartphone pour téléphoner justement ! Les Focal demeurent un produit réellement qualitatif mais leur confort sera à tester au vue des remarques des consommateurs. Les JBL jouent la mobilité avec leur technologie sans fil malgré une fabrication un peu « limite».
Au final, il vous faudra réellement cibler votre besoin pour faire votre choix. Mais si le confort des Focal n’est pas un souci, foncez !

Si des questions émergent à la lecture de cet article, laissez-moi un commentaire et j’y répondrai très vite.