Home-cinéma Sony : les différents modèles de la marque

​​Avez-vous investi dans un téléviseur-écran plat LCD, LED ou OLED ? Si oui, êtes-vous satisfait de la qualité du rendu de votre haut-parleur ? Si votre réponse est négative, je vous conseille d’acheter un home cinéma. Cette alternative vous donnera l’occasion de bénéficier d’un son parfait pour vous permettre d’immerger au cœur de l’action durant le visionnage d’un film.

Vous aurez la sensation d’être dans une véritable salle de cinéma. Bien sûr, il importe de miser sur un modèle adéquat si vous voulez profiter des avantages offerts par ce petit joujou. Parmi les meilleures options figurent les produits issus du fameux constructeur Sony. Oui, mais il devient difficile de prendre une bonne décision vu le nombre d’articles disponibles sur le commerce. J’ai rédigé spécialement ce guide pour vous faciliter la tâche. Il contient la description de 5 modèles proposés par ce fabricant.

Avez-vous investi dans un téléviseur-écran plat LCD, LED ou OLED ? Si oui, êtes-vous satisfait de la qualité du rendu de votre haut-parleur ? Si votre réponse est négative, je vous conseille d’acheter un home cinéma. Cette alternative vous donnera l’occasion de bénéficier d’un son parfait pour vous permettre d’immerger au cœur de l’action durant le visionnage d’un film. Vous aurez la sensation d’être dans une véritable salle de cinéma. Bien sûr, il importe de miser sur un modèle adéquat si vous voulez profiter des avantages offerts par ce petit joujou. Parmi les meilleures options figurent les produits issus du fameux constructeur Sony. Oui, mais il devient difficile de prendre une bonne décision vu le nombre d’articles disponibles sur le commerce. J’ai rédigé spécialement ce guide pour vous faciliter la tâche. Il contient la description de 5 modèles proposés par ce fabricant.

Le home-cinéma a fait entrer le monde du 7ème art dans votre salon et vous profitez maintenant de toute la puissance des images, des musiques et des ambiances de vos films préférés depuis votre canapé. En effet, en profitant de l’explosion des dimensions des téléviseurs et la démocratisation des vidéoprojecteurs vous avec maintenant accès à des images jouissant d’un niveau de détail inégalé. Et pour une expérience immersive totale, il vous faut l’équivalent d’un grand écran pour le son : un système home-cinéma. En effet, si l’image est importante, évidemment, le son est primordial. C’est lui qui vous transportera au coeur de l’action. A cette fin, les fabricants ont développé des gammes d’ensembles home-cinéma toujours plus performants. Ils ont surfé sur les formats audio venus du cinéma : Dolby, DTS, Atmos, etc… Dorénavant ces technologies se jouent au coeur même de votre maison.
Le choix d’un tel équipement est bien entendu complexe. Il faut jongler avec les impératifs de votre intérieur, les souhaits en matière de rendu et votre budget. Les dernières nouveautés surfent sur les nouvelles technologie, la facilité d’utilisation, l’ergonomie. Et tous ces termes trouvent leur traduction dans une technologie : le sans fil. Vous voulez tout savoir sur les technologies ans fils des home-cinéma ? Suivez-moi.

Certains achats sont des choix de coeur, d’autres de vrais investissements. Parfois certains revêtent ces deux caractères. Quand on parle de passion du 7ème art on finit systématiquement par acquérir un ensemble home-cinéma. Ces appareils sont la porte d’entrée d'un univers unique qui rassemblera le confort de votre canapé avec l’ambiance d’une salle de cinéma. Imaginez vivre les aventures de vos héros favoris ou revivre les grands chef-d’oeuvre de cinéma chez vous ! Mais pour en arriver là c’est l’acquisition d'un home-cinéma qu’il faudra réaliser. Un achat passion évidemment, mais aussi un vrai investissement. A ce titre, vous imaginez bien qu’il ne faudra pas suivre une mauvaise piste ou se cantonner de suivre une intuition sur un modèle. Afin de vous aider dans votre quête du matériel le plus adapté à votre passion, j’ai listé 3 erreurs à éviter dans le choix de votre futur home-cinéma.

Vous êtes un cinéphile averti et vous savez combien l’ambiance des salles obscure est spécifique. Si j’occulte volontairement la magie du lieu pour me borner à analyser leur structure technique je vais obtenir 3 éléments distincts : la pièce, l’image et le son. Chez vous, à moins que vous n’ayez décidé de faire construire une pièce spécifique, vous devrez vous accommoder de l’existant en améliorant certains points : clarté, matériaux muraux, etc... Au niveau de l’image j’imagine que vous avez fait l’acquisition d’une télévision grand format ou peut-être même d’un vidéoprojecteur. Il ne vous reste donc plus qu’à vous équiper pour l’élément principal de toute installation : le son ! Oui, le son est l’élément primordial, celui qui magnifie les images et rend l’action vraiment stupéfiante. Imaginez ce que donnerait un film d’action dont le son serait joué sur un vieux transistor ?
C’est dans ce contexte vous avez décidé de l’acquisition d’un système home-cinéma. Mais dans la jungle des offres, des caractéristiques techniques et des notions techniques à connaître vous vous sentez un peu perdu. Je l’ai été aussi et c’est la raison pour laquelle je vous propose de cibler quelques unes des caractéristiques essentielles des home-cinéma afin de faire un choix en toute sérénité.

​Le SONY BDV-N9200W

Le SONY BDV-N9200W
Pourquoi un home-cinéma doit avoir des enceintes réparties dans la pièce ?
Erreur 1 : ne pas prendre en compte le type d’usage
La puissance

​La puissance du SONY BDV-N9200W s’élève à 1200 W. Cet appareil est livré avec 5 enceintes au total. Celles placées à l’avant et à l’arrière mesure 270 mm x 1200 mm x 270 mm et pèsent 4,2 kg.

Le poids de l’enceinte centrale, quant à lui, est d’environ 1,1 kg alors que sa dimension avoisine les 365 mm x 73 mm x 77 mm. Sachez que si vous misez sur le modèle en question, vous aurez à votre disposition un caisson de basse de 200 W. En outre, vous avez plusieurs options pour connecter un appareil à ce home cinéma.

Dans la pratique, vous pouvez employer le périphérique USB et HDMI ou bien les technologies Bluetooth et NFC. Côté prix, le SONY BDV-N9200W vous convient surtout si vous avez un budget important. En effet, il faut prévoir au moins 733 € pour l’acheter.

La puissance du SONY BDV-N9200W s’élève à 1200 W. Cet appareil est livré avec 5 enceintes au total. Celles placées à l’avant et à l’arrière mesure 270 mm x 1200 mm x 270 mm et pèsent 4,2 kg. Le poids de l’enceinte centrale, quant à lui, est d’environ 1,1 kg alors que sa dimension avoisine les 365 mm x 73 mm x 77 mm. Sachez que si vous misez sur le modèle en question, vous aurez à votre disposition un caisson de basse de 200 W. En outre, vous avez plusieurs options pour connecter un appareil à ce home cinéma. Dans la pratique, vous pouvez employer le périphérique USB et HDMI ou bien les technologies Bluetooth et NFC. Côté prix, le SONY BDV-N9200W vous convient surtout si vous avez un budget important. En effet, il faut prévoir au moins 733 € pour l’acheter.

La réponse est simple, l’explication aussi. En effet, l’essence du home-cinéma est de vous immerger dans le programme que vous visionnez. A cette fin, des enceintes sont disposées tout autour de vous. Chacune gère un canal de diffusion particulier : ambiance, dialogues, bruits périphériques, basses. Ces sons arrivent à vos oreilles de toute part et c’est ainsi que vous vous trouvez cerné par l’acoustique produite par l’amplificateur de vote ensemble. Le résultat : Un son spatial, le fameux effet surround, celui qui rend tout programme vraiment réaliste. L’installation se résume par les normes 5.1, 7.1,…etc. Le premier chiffre représente ne nombre de canaux audio et le second la présence ou non d’un caisson de basses.

Cela peut paraître idiot de se demander à quoi pourra bien servir votre système home-cinéma, mais cette question est tout à fait légitime. En effet, en simplifiant la situation, vous avez un amplificateur, des enceintes… Cela permet de « jouer du son », non ? Et bien pas tout à fait. Cela serait une vision simpliste. Un amplificateur home-cinéma est destiné à décrypter de l’information acoustique. Il permet de lire différentes « pistes ». Il va séparer le fond sonore d’ambiance, des dialogues. Il va gérer les basses et les infra-basses d’un autre côté, puis les bruits périphériques d’un autre. A contrario un amplificateur HiFi va jouer des gammes harmoniques. Au final, jouer un album rock ou techno sur un home-cinéma risque de rendre l’expérience décevante. De la même façon, laisser à un amplificateur HiFi gérer un film pourra s’avérer déconcertant, car la puissance des enceintes ne restituera en rien l’ambiance du film ou son action. C’est pour ces deux raisons qu’il vous faudra vous poser une question essentielle : « j’ai envie de quoi ? ». Je vous proposerais de segmenter vos désirs de cinéma et de musique afin de les orienter vers des appareils différents. Chacun étant compétent dans un domaine, vous ne serez alors pas déçu du résultat et obtiendrez une réelle satisfaction.
Il est néanmoins possible de conjuguer vos deux passions en équipant votre amplificateur home-cinéma d’un ampli intégré hi-fi connecté sur une sortie Pre-out. Il conviendrait donc de choisir un amplificateur home-cinéma doté de cette prise. Ensuite, il faudrait prendre du temps pour créer une nouvelle configuration de vos enceintes qui fonctionnent à des niveaux sonores différent pour un film, mais cela sera fastidieux.

C’est une donnée importante, essentielle. C’est cette caractéristique qui va vous permettre d’adapter l’ensemble que vous choisirez à la pièce dans laquelle vous l’installerez. Dans ce domaine beaucoup de notions seraient à expliquer, des plus basiques aux plus techniques. Je vais simplifier la situation est la rendre intelligible pour nous, simples consommateurs avertis. La puissance du système va être générée par un amplificateur et diffusée par des enceintes disposées dans la pièce. Les deux éléments doivent être choisis de concert. En premier lieu retenez que seule la puissance RMS est à prendre en compte, tout autre chiffre est inutile. Pour vous aider, ne retenez simplement qu’un amplificateur avec 40W RMS par canal est suffisant pour une pièce moyenne. Choisissez toujours un amplificateur plus puissant que ne peuvent l’admettre les enceintes ( au risque de les détruire dans le cas inverse ).

​Le Sony BDV-E6100

Le Sony BDV-E6100
Quelles technologies sans fil existent?
Erreur 2 : ne pas réfléchir au nombre d’enceintes à disposer dans son salon
La connectivité

​Ce Sony BDV-E6100 comprend un caisson de basse pesant 5,8 kg et mesurant 225 mm x 365 mm x 345 mm. Pour connecter ce composant à l’unité centrale, vous pouvez utiliser le câble de 3 m fournit par le constructeur. À noter que le distributeur de ce produit puissant de 1000 W le vend avec 5 enceintes, dont 2 à l’arrière, 2 à l’avant, et 1 centrale.

Le branchement de ces dernières se fait bien sûr au moyen d’un fil déjà fourni par le fabricant. J’avoue que je suis vraiment attiré par l’existence d’un convertisseur 2D/3D sur ce modèle. Celui-ci a pour fonction de donner une sorte d’effet de profondeur.

J’apprécie également la compatibilité de ce produit avec divers formats : MKV, MP4, MPEG, 3GP, AVI, GIF, PNG, JPEG, etc. Bref, le Sony BDV-E6100 figure parmi les homes cinéma à acheter si vous avez environ 635 €.

Ce Sony BDV-E6100 comprend un caisson de basse pesant 5,8 kg et mesurant 225 mm x 365 mm x 345 mm. Pour connecter ce composant à l’unité centrale, vous pouvez utiliser le câble de 3 m fournit par le constructeur. À noter que le distributeur de ce produit puissant de 1000 W le vend avec 5 enceintes, dont 2 à l’arrière, 2 à l’avant, et 1 centrale. Le branchement de ces dernières se fait bien sûr au moyen d’un fil déjà fourni par le fabricant. J’avoue que je suis vraiment attiré par l’existence d’un convertisseur 2D/3D sur ce modèle. Celui-ci a pour fonction de donner une sorte d’effet de profondeur. J’apprécie également la compatibilité de ce produit avec divers formats : MKV, MP4, MPEG, 3GP, AVI, GIF, PNG, JPEG, etc. Bref, le Sony BDV-E6100 figure parmi les homes cinéma à acheter si vous avez environ 635 €.

Le WiFi est une des technologies les plus répandus. Elle repose sur la présence d’un boiter ou box Internet qui va créer un véritable réseau sur lequel tous les appareils domestiques pourront se connecter. En outre, les enceintes de votre home-cinéma.

Le bluetooth est l’autre grand standard. Il repose lui-aussi sur les ondes radio, mais contrairement au WiFi, il n’y a pas de noeud central de diffusion. Chaque appareil se connecte à un autre, directement.
Depuis quelques mois un nouveau standard Bluetooth est apparu nommé Apt-X. Nous y reviendrons.

Nous trouvons ensuite des solutions plus exclusives comme le système Airplay d’Apple qui s’appuie sur un réseau WiFi mais avec des échanges de données spécifiques.
Je citerai ici aussi la technologie NFC, présente sur vos smartphone pour les paiements mais tout à fait compatible avec les données audio.

J’exclurai de ce topo des normes internes aux fabricants, qui offrent de grandes performances mais ne sont compatibles qu’entre matériel du même fabricant.

Le choix d’un ensemble home-cinéma requiert au préalable une étude de ses attentes et également de l’environnement dans lequel il sera installé. Rappelons d’abord une notion importante, celle du format audio de diffusion d’un film. Vous avez déjà remarqué des mentions 2.1, 5.1, 7.1, 11.2, etc… Que cela veut-t-il dire? Il s'agit du nombre de canaux de diffusion du son. Le premier chiffre représente le nombre d’enceintes et le deuxième le nombre de caissons de basses.
Il ne serait bien entendu pas très utile d’installer 11 enceintes dans une pièce de 15m2. Et inversement, il serait ridicule de se contenter d’un système 2.1 pour une pièce de 40m2. Il faudra donc bien déterminer ce que vous attendez de votre installation. En général et si vous souhaitez profiter de vos films en DVD ou Bluray, mais aussi de vos jeux sur consoles HD, optez pour un format de sortie 5.1. C’est sur ce format que les films au standard Dolby ou DTS sont diffusés. C’est une norme très efficace et très répandue. Cela consiste en une enceinte frontale pour les dialogues, 4 enceintes satellites pour l’ambiance et les bruits périphériques et un caisson de basse pour l’effet sourd et vibratoire.
Sachez qu’il existe aussi des options 7.1 pour toucher du bout de l’oreille le format Dolby Atmos avec 2 enceintes supplémentaires jouant sur la verticalité du son, et même jusqu’à 11.2. Mais inutile d’aller aussi loin et un système 5.1 ravira déjà le cinéphile qui est en vous. Veillez simplement à opter pour une amplification suffisamment puissante en fonction de votre pièce.Et oubliez pas : l'amplificateur doit être plus puisant que les enceintes.

C’est un point important. Il vous appartient de déterminer ce que vous ferez avec votre système home-cinéma. En effet, si la quasi-totalité des appareils proposent une connectique HDMI, vous devrez vous assurer qu’ils en possèdent assez. Vous connecterez certainement téléviseur, box Internet, lecteur DVD ou Bluray, console de jeu, etc… Vous devrez aussi veiller à ce qu’il intègre des ports USB pour vos disques durs notamment ou autres supports numériques. Une connexion réseau sera tout aussi importante si vous gérez des bibliothèques partagées, des NAS entre tous vos supports domestiques. Enfin, il devra offrir aussi des ports plus conventionnels : RCA, S-Vidéo ( 5 broches ), optique, composites ( 3 prises rouge, verte et bleue ). Il vous sera ainsi toujours possible de connecter un ancien support ou un ancien caméscope par exemple. La dernière nouveauté intervient aujourd’hui au niveau des technologies sans fil. De nombreux systèmes intègrent des interfaces WiFi et Bluetooth. Cela pourrait servir pour les smartphones et tablettes ou certains partages à domicile. N’oubliez pas qu’il vaut mieux trop de possibilités que pas assez.

​Le SONY BDV-E4100

Le SONY BDV-E4100
Quels sont les avantages et inconvénients de chacun d’elles ? Quand est-ce qu’elle sont ls plus adaptées ?

Erreur 3 : Ne pas réfléchir à un caisson de basses
Nombre d’enceintes et nombre de canaux audio

​Ce home cinéma 5.1 comprend un lecteur Blu-ray 3D. Il intègre une sortie vidéo HDMI. J’ai également remarqué la présence de plusieurs entrées audio sur ce modèle.

Si vous décidez de l’acheter, vous pouvez le connecter à un autre appareil via RCA. Vous pouvez également brancher un disque dur externe sur cet article. Pour ce faire, privilégiez seulement le port USB présent sur ce le SONY BDV-E4100. 

home cinema sony BDV-E4100

Cerise sur le gâteau, vous avez l’occasion d’appareiller votre Smartphone ou votre tablette avec ce petit joujou en activant la technologie Bluetooth. Ainsi, vous pourrez faire jouer le Playliste de votre téléphone dans la maison. Bien sûr, la qualité du son produit est appréciable étant donné la présence de 1 caisson de basse et de 5 enceintes. Signalons que son prix varie entre 389 € et 392 €.

Ce home cinéma 5.1 comprend un lecteur Blu-ray 3D. Il intègre une sortie vidéo HDMI. J’ai également remarqué la présence de plusieurs entrées audio sur ce modèle. Si vous décidez de l’acheter, vous pouvez le connecter à un autre appareil via RCA. Vous pouvez également brancher un disque dur externe sur cet article. Pour ce faire, privilégiez seulement le port USB présent sur ce le SONY BDV-E4100. Cerise sur le gâteau, vous avez l’occasion d’appareiller votre Smartphone ou votre tablette avec ce petit joujou en activant la technologie Bluetooth. Ainsi, vous pourrez faire jouer le Playliste de votre téléphone dans la maison. Bien sûr, la qualité du son produit est appréciable étant donné la présence de 1 caisson de basse et de 5 enceintes. Signalons que son prix varie entre 389 € et 392 €.

Le WiFi est une norme basée sur des ondes radios qui ne sont pas compressées, comprenez que les données échangées entre appareils ne font l’objet d’aucune transformation. Il en découle une diffusion originale du support. L’intérêt du WiFi est de se diffuser sur de longues distances. L’avantage est par exemple de permettre la connexion de vos appareils dans différentes pièces, comme les systèmes audio « multiroom » qui font suivre la musique jouée depuis votre smartphone dans chaque pièce ou un film sur voter téléviseur depuis un NAS situé dans un bureau. La qualité du WiFi est basée sur un signal très fiable. La contrepartie est la nécessaire installation d’un réseau WiFi et cela peut paraitre complexe lors des paramétrages de chaque élément.

Le Bluetooth est la technologie qui a démocratisé les échanges entre appareils connectés et notamment avec des enceintes. C’est une technologie reconnue pour sa facilité d’utilisation. Les opérations d’appairage sont très aisées et la rendent très ergonomique. Malheureusement la portée du signal Bluetooth est faible (moins de 10m) et la compression des données peut décevoir quand on est mélomane ou cinéphile. Si le Bluetooth est la technologie que vous souhaitez privilégier dans vos choix techniques vous serez ravi de l’émergence du standard Apt-X. En effet, sans compression de données, il restitue une qualité sonore originale et une écoute plus confortable et sans hâchures.

l’Airplay d’Apple doit être cité, même s’il ne permet que des connections entre appareils audio et un appareil d’orignie Apple. Cette technologie est très efficace et le son est particulièrement soigné. l’Airplay est une technologie basée sur votre réseau WiFi.

Le NFC est une des dernières nées des technologies sans fil. Elle permet des connexions performantes avec des enceintes mais nécessite une certaine proximité, et sera donc à exclure si vos éléments sont très éloignés les uns des autres. La qualité sonore est par contre tout à fait nominale et sans perturbation.

Cette question n’est pas anodine car beaucoup pensent que le caisson de basses est superflu, prend de la place et ne sert pas à grand chose d’autre que d’assourdir l’écoute d’un film. C’est une erreur, voire même une erreur cruciale lorsque l’on est amoureux du cinéma. En effet, si les petites enceintes restituent parfaitement les aigus et les médiums, leurs performances dans les octaves les plus graves sont très modestes. Or si les petites et moyennes enceintes restituent bien les ambiances et les dialogues, elles ne génèrent pas assez de sons graves pour vous offrir un effet boule au ventre suffisant et des infra-graves vibrants qui vous écrasent sous la pression de l’action. Pour générer ces gammes d’ondes il faut un élément dont la membrane de grande taille peut pousser le volume d’air caractéristique des notes graves. Un caisson de grave produit des ondes amples que vous ressentirez plus que vous n'entendrez. On parle ainsi de pression acoustique. S'en passer serait rédhibitoire pour vivre un film dans les conditions du cinéma.

Le minimum lorsque l’on veut s’équiper sérieusement est de privilégier un système 5.1. En deçà vous restreindrez votre système à un usage hifi ou pour très petites pièces. « 5.1 » se traduit par 5 enceintes + 1 caisson de basses. C’est le standard minimum pour qui veut profiter d’un son spatial et équilibré depuis un DVD HD. C’est avec ce format que vous entrez dans l’univers Dolby ou DTS. Avec un caisson de basse et une enceinte frontale, couplés avec 4 enceintes latérales et arrières vous constituez une sphère sonore dont vous, spectateur, serez le centre. C’est l’immersion totale ! Chaque groupe d’enceinte est dédié à une gamme de sons : ambiance, dialogue, sons périphériques et graves. Si vous le souhaitez, vous pourrez même aller plus loin avec des systèmes jusqu’au format 11.2. A chaque enceinte que vous ajoutez vous vous immergez un peu plus dans l’action. Attention toutefois à la taille de votre pièce. En effet, inutile de surenchérir dans le nombre d’enceintes si votre pièce fait 10m2.

Le SONY BDV-N5200

Le SONY BDV-N5200 se démarque par la présence de 5 enceintes de type « satellites ». Deux de ces dernières, à savoir les arrières, ne présentent aucun câble. Celles de devant mesure 91 mm x 275 mm x 96 mm et pèse 0,71 kg.

Notez que la puissance de l’enceinte centrale est de 200 W. Afin d’offrir un son de qualité optimale, le constructeur de ce home cinéma a décidé de le livrer avec un caisson de basse. En ce qui concerne la connectique, vous profiterez d’une entrée et d’une sortie HDMI.

Sony home cinema BDV-5200

Vous aurez également l’opportunité d’employer le périphérique USB présent sur le produit en question. Vous apprécierez aussi l’option Bluetooth intégrée sur le SONY BDV-N5200. Celle-ci permet de produire de la musique dans la demeure au moyen d’un téléphone portable. Côté prix, il avoisine les 349 €.

​Le SONY DAV-TZ135

Le SONY DAV-TZ135

​Le SONY DAV-TZ135 constitue une solution adéquate si vous avez un budget un peu limité. Effectivement, il coûte environ 200 €.

Il permet de profiter d’une qualité de son appréciable. C’est le cas parce qu’il comprend 5 enceintes et 1 caisson de basse. Je tiens tout de même à préciser que vous ne devez pas vous attendre à un miracle. Comparée aux autres modèles présentés plus haut, cette version n’est probablement pas à la hauteur vu que sa puissance est de 350W.

Pour information, le fabricant de Le SONY DAV-TZ135 le livre avec les accessoires nécessaires. Dans la liste, on retrouve la télécommande, le guide d’utilisation, l’adaptateur péritel, le cordon vidéo, etc.

Le SONY DAV-TZ135 constitue une solution adéquate si vous avez un budget un peu limité. Effectivement, il coûte environ 200 €. Il permet de profiter d’une qualité de son appréciable. C’est le cas parce qu’il comprend 5 enceintes et 1 caisson de basse. Je tiens tout de même à préciser que vous ne devez pas vous attendre à un miracle. Comparée aux autres modèles présentés plus haut, cette version n’est probablement pas à la hauteur vu que sa puissance est de 350W. Pour information, le fabricant de Le SONY DAV-TZ135 le livre avec les accessoires nécessaires. Dans la liste, on retrouve la télécommande, le guide d’utilisation, l’adaptateur péritel, le cordon vidéo, etc.

​Verdict?

​Voilà donc les homes cinéma de la marque Sony que j’ai promis de décrire dès le début de cet article. Espérons que vous avez trouvé un appareil adapté à vos attentes et à votre budget parmi ces 5.

Si ce n’est pas le cas, vous pouvez encore jeter votre dévolu sur les autres produits proposés par la marque en question. Veillez seulement à la qualité du dispositif que vous souhaitez acheter. Dans la pratique, restez attentifs à la puissance, aux différents supports et formats prises en charge, le design, etc.

Voilà donc les homes cinéma de la marque Sony que j’ai promis de décrire dès le début de cet article. Espérons que vous avez trouvé un appareil adapté à vos attentes et à votre budget parmi ces 5. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez encore jeter votre dévolu sur les autres produits proposés par la marque en question. Veillez seulement à la qualité du dispositif que vous souhaitez acheter. Dans la pratique, restez attentifs à la puissance, aux différents supports et formats prises en charge, le design, etc.

La conclusion peut être résumé par ce que vous souhaitez obtenir et depuis quels appareils. La technologie WiFi est à privilégier pour les grosses installations et les appareils développant beaucoup de puissance. Le Bluetooth sera réservé à des configurations plus modestes même si elle est en phase de rattraper un certain retard. In fine, pensez à toutes les utilisations que vous attendez de votre home-cinéma pour décider de la technologie la pus adaptée.

J’en finis en insistant bien sur ces trois erreurs que vous devriez absolument éviter à moins de pouvoir vous contenter d’un son modeste et des performances médiocres de cette installation. Ne visez pas la Lune, mais ne soyez pas trop timide pour choisir un ensemble puissant et ambitieux pour des « soirées ciné » magiques !
L’acquisition d’un ensemble home-cinéma doit procéder d’une démarche réfléchie. Elle repose sur une réflexion sérieuse sur vos attentes et également sur les possibilités de mettre en place un tel système dans un environnement dans lequel vous évoluez déjà. En toute connaissance de cause vous ferez un choix parfaitement adapté qui ne laissera pas sa place au hasard afin de transformer vos soirées cinéma en moments réalistes et puissants. Il ne vous restera plus qu’à préparer du popcorn.